Comment devenir végétarien |

nature

A chaque fois que j’ai parlé de mon végétarisme sur ce blog, je l’ai fais en abordant seulement mon expérience et mes ressentis. Que ce soit avec humour lorsque j’écrivais le Top 10 des clichés sur les végétariens ou avec mon cœur lorsque j’expliquais Pourquoi j’étais devenue végétarienne il y a de cela maintenant trois ans, Comme je l’avais expressément formulé à  l’époque, j’avais changé radicalement mon régime alimentaire du jour au lendemain. C’était mon profil, mais à l’heure où l’on hésite à changer sa philosophie de vie, il arrive que certains choisissent d’effectuer avant tout une transition en douceur, pour se donner le temps et prendre des repères. Ce que je respecte profondément. Alors après avoir répondu au Pourquoi, j’étais désireuse à l’heure où ses propos voyaient le jour de proposer des solutions à ceux qui se demanderaient Comment? Il n’y a pas de guide de conduite particulier à suivre lorsque l’on se décide à passer le cap, chacun doit évoluer à son propre rythme de sorte à n’engendrer aucune frustration. Mais je vous propose tout de suite des petits points de départ qui pourront toujours aider ceux qui le souhaitent.

  • Se renseigner et définir ce qui nous convient le mieux

Comme n’importe quelle démarche que l’on veut mener à bien, il est toujours préférable de savoir de quoi il retourne et de déterminer ce qui nous attire. Est-ce que je veux être végétarien(ne) ou végétalien(ne)? Qu’est-ce qu’être vegan? Car en fonction de la décision, les procédures à adopter divergeront. Alors, quelle est la différence entre tous ces régimes alimentaires et/ou mode de vie et vers lequel se tourner en fonction de ses aspirations? Je vous invite pour ne pas m’étaler à consulter cette page : ici. Je conseillerai à ceux qui ne veulent pas révolutionner leur quotidien de façon trop brusque, de commencer par le végétarisme qui est le plus simple d’adaptation.

  • Rendre la chose ludique

La première étape est de réduire votre consommation de viande petit à petit pour arriver à terme à la faire disparaître totalement de votre alimentation. Pourquoi ne pas instaurer un jour dans la semaine où vous décideriez de manger exclusivement végétarien? Pour laisser place à deux jours, trois jours…Etc! Il est important de rendre votre approche stimulante et excitante. Malgré les croyances, on ne remplace pas la viande. Mais, il y a dans tout ce nouvel univers qui vous appartient des tonnes et des tonnes de possibilités naissantes qui s’offrent à vous. Bouquiner, surfer… Chercher des recettes qui vous donne envie et qui vous forceront à diversifier votre alimentation de sorte à ne jamais vous sentir léser par vos choix. Élargir vos horizons, ne paniquez pas lorsque vous devez manger en extérieur. Contrairement aux idées reçues des tas d’alimentations – indienne, mexicaine, italienne – regorgent de plats végétariens : faîtes vous plaisir!

  • Ne pas être pressé, ne pas craindre des rechutes

Même si vous avez crié « Oui je le veux » au végétarisme, sachez qu’il n’y a aucun contrat et aucun impératif à tenir. Vous avez le droit de faire quelques écarts, vous n’êtes pas dans une secte : personne ne vous tombera dessus pour vous taper sur les doigts. Dans ces moments-là il est important de ne pas s’accabler, de se rappeler les raisons qui nous ont fait changer d’avis et de se remettre sur la bonne voie.

  • Ne pas se déclarer seul contre tous

Devenir végétarien n’est pas une mince affaire, il faut être fier de son choix mais surtout rester fort car l’on est souvent la cible de multiples questions aussi récurrentes qu’épuisantes. L’erreur est de vouloir convaincre tout le monde même si l’envie est tentante. On est souvent animés de façon démesurés. Rappelez vous que vous faîtes cela pour vous et personne d’autres. Ne vous isolez pas, trouvez sur les réseaux sociaux des personnes qui partagent vos convictions avec qui vous pourrez discuter, échanger et partager.

De toutes les manières soyez toujours convaincus que vous êtes gagnants et non perdants. Pensez toujours à ce que vous obtenez en devant végétarien(ne) ou végétalien(ne) : une vie plus saine, une cuisine diversifiée et non pas à ce que vous laissez derrière vous : le BigMac et le 280 original par exemple… Le jeu en vaut la chandelle, en trois ans je n’ai jamais fait d’écart ou eu de regrets et je n’ai jamais été aussi en osmose avec mes convictions que maintenant. A qui le tour?

soft-spleen-2

Publicités

M'écrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s